Electric Electric+Belly Button@Music Box

Friday  30 September  2016  8:00 PM
Save (183) Saved (184)
Last update 11/10/2016
  10

Le Metronum présente le 30 Septembre
Electric Electric+Belly Button

Electric Electric apparaît en 2005 et donne ses premiers concerts sauvages aux côtés d’Oxes, Carla Buzolich, hrsta, ou Crowpath. Le groupe se retrouve vite à jouer à l’étranger alors qu’il n’a quelques mois derrière lui et assure la première partie de no means no. Dans les souvenirs des concerts importants : le festival ZXZW de Tilburg, les Eurockéenes de Belfort, Jazz à Mulhouse, Ososphère à Strasbourg, Les Rockomotives, leSinxen Vlas vegas (B), Musiques Volantes, South By Southwest (USA), Pop Montréal (Can). On les a vus aux côtés de TransAm, Psychic Paramount,Lucky Dragons, Action Beat, Monotonix, The Intelligence… Et on se rappelle sans mal de leur concert joué lors de la semaine d‘inauguration de la Gaîté Lyrique (Paris).
LINE-UP Éric Bentz : guitare, voix Vincent Robert : clavier, voix
Vincent Redel : batterie

Belly Button
Formé en 1994 à Bordeaux, le duo a commencé à faire parler de lui à partir de l'été 1995.
Leur mélange d'énergie hardcore syncopée et de liberté a été rapidement qualifié de « free core ». Après avoir reçu le premier disque promo, le programmateur de Radio Béton avait renvoyé ce simple mot : « J'ai brûlé ma guitare sèche ! »
Dès leurs débuts, ils ont été comparés à des groupes tels que Nomeansno, Primus et Victims Family. Après un verre ou deux, ils pouvaient citer comme influence des références aussi variées que Lard, les Toy Dolls, Magma, Led Zeppelin, Jesus Lizard, Ween, Helmet, Prong, Tortoise, Laika, Tool ou les Butthole Surfers - le nom du groupe vient d'ailleurs de la mention “Belly Button” (“le nombril”) qui apparaît dans un clip des Butthole Surfers
Vingt ans après leurs débuts, Fred et Franck, par un heureux hasard, se sont retrouvés réunis à un barbecue organisé par leur ancien roadie, l'increvable Jéjé, dans la campagne bordelaise, à Bayon-sur-Gironde. Un autre heureux hasard a fait qu'un backline complet amplis + batterie + sono soit monté dans le garage. Une ou deux brochettes et trois ou quatre bières plus tard, Fred a branché sa basse et Franck s'est assis derrière les fûts. Toute la bande de copains et de copines se sont pincés pour y croire. Belly Button était reformé. La garden party s'était transformée en machine à remonter le temps.

music concerts food aperitifs festivals jazz party
Nearby hotels and apartments
Le Metronum
2, Rond-point Madame de Mondonville, Toulouse, 31200, France
Le Metronum
2, Rond-point Madame de Mondonville, Toulouse, 31200, France